Autodesk met son savoir-faire au service de 1,3 million d’étudiants tunisiens

Le Ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique a signé un accord de trois ans avec Autodesk pour assurer une formation à la pointe de la technologie.

Cet accord permettra à plus de 1,3 million d’étudiants dans les écoles et les universités d’accéder aux logiciels professionnels et aux services en nuage de qualité professionnelle d’Autodesk. Autodesk, ce leader dans les logiciels de conception, d’ingénierie et de divertissement en 3D.

L’accord a été signé entre Monsieur Mohamed Anouar Maarouf, Ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique et Monsieur Evren Arin, Directeur du Moyen-Orient et de l’Afrique chez Autodesk Education Experiences.

L’accord vise à nourrir la prochaine génération d’ingénieurs, de designers et d’artistes numériques en Tunisie en leur enseignant le nouveau logiciel de conception et d’ingénierie 3D basé sur le Cloud.

Les étudiants, les enseignants et les établissements d’enseignement auront accès à des outils de pointe tels qu’Autodesk Fusion 360, Autodesk Revit, Autodesk Maya et Autodesk AutoCAD.

Autodesk et ses partenaires locaux fourniront également une formation en logiciels aux éducateurs et contribueront à l’organisation de concours de design pour les étudiants.

Cet accord entre Autodesk et le Ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique relève du programme stratégique Smart Tunisia.

Par conséquent, cet accord permettra aux établissements d’enseignement en Tunisie d’avoir accès aux outils et logiciels de divertissement, d’ingénierie et de conception 3D les plus performants dans les domaines clés du futur contenu numérique.

Ce partenariat vient en tant que réponse du gouvernement à la demande mondiale croissante de nouveaux emplois dans le domaine de l’industrie créative numérique, des jeux vidéo, de la 3D, de l’animation, de la réalité virtuelle, de la conception architecturale, de l’ingénierie automobile, de l’aéronautique et de la robotique.

Cette opportunité est considérée comme la première du genre pour la Tunisie à se placer comme un centre de formation et d’éducation dans les industries créatives de demain, au Maghreb et en Afrique francophone. Cela donnera également à la Tunisie l’opportunité d’agir comme centre d’expérimentation, d’innovation et de développement pour la prochaine génération de créateurs, innovateurs et designers.

(Ozap.tv sur CP)

Les commentaires ne sont pas autorisés.